LE CHANTIER FORMATION QUALIFICATION NOUVELLE CHANCE SUR LES HAUTS DE BAYONNE

Le CHANTIER FORMATION QUALIFICATION NOUVELLE CHANCE (pilotage de la formation par la Région) a démarré le 2 novembre 2016 pour réaménager un sentier piétonnier situé entre la cité du Bedat et le parc de Caradoc – dans un espace boisé classé – établissant ainsi un trait-d’union entre les 2 quartiers prioritaires de la Ville de Bayonne.


L’amélioration des liaisons douces entre les quartiers prioritaires et le reste de la ville de
Bayonne est inscrite dans le Plan d’action du Contrat de Ville 2015/2020. Ce projet est né d’une démarche participative « Cultivons la Solidarité » pilotée par le GIP DSU.

Cette action innovante concerne 12 demandeurs d’emploi prioritairement de ces quartiers (H et F, jeunes et adultes) qui vont se former dans le secteur de l’aménagement paysager pour leur permettre d’améliorer leur chance de mises en emploi.

Les stagiaires visent le titre professionnel « OUVRIER DU PAYSAGE » , diplôme de niveau V, soit un niveau équivalent au CAP.

Ce contenu a été publié dans GIP DSU. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à LE CHANTIER FORMATION QUALIFICATION NOUVELLE CHANCE SUR LES HAUTS DE BAYONNE

  1. Siougos Jacques dit :

    C’est bien comme initiative de formation
    l’accés au Parc Caradoc sera plus facile et les locataires du BEDAT jeunes et moins jeunes pourront profiter de ce cadre reposant et magnifique

    MERCI

  2. Siougos Jacques dit :

    C’est bien comme initiative de formation
    l’accés au Parc Caradoc sera plus facile et les locataires du BEDAT jeunes et moins jeunes pourront profiter de ce cadre reposant et magnifique

    MERCI

    • Siougos Jacques dit :

      C’est bien comme initiative de formation
      l’accés au Parc Caradoc sera plus facile et les locataires du BEDAT jeunes et moins jeunes pourront profiter de ce cadre reposant et magnifique

      MERCI

    • Siougos Jacques dit :

      C’est bien comme initiative de formation
      l’accés au Parc Caradoc sera plus facile et les locataires du BEDAT jeunes et moins jeunes pourront profiter de ce cadre reposant et magnifique

      MERCI

  3. Marie-Josée Mariotti dit :

    Bonjour !
    Habitant le Bedat, je prends très souvent ce sentier qui bien entendu est très glissant et insécurisant lors des jours de pluies et c’est une bonne chose que de réaménager cet endroit laissé en quelque sorte à l’abandon.
    Cela nous permettra d’y passer aisément. Préservons et entretenons la nature qui nous est offerte.
    De plus, je souhaite bonne route aux stagiaires demandeurs d’emploi !
    Merci au G.I.P.-D.S.U.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *